C’est quoi une cryptomonnaie ?!

Depuis quelques temps, nous entendons parler de cryptomonnaies, de minage ainsi que du principe de block chain. C’est quoi une cryptomonnaie ? Quelles sont les origines de cette monnaie ? Est ce une monnaie dans le sens littéraire du terme ? Dans cet article, Mind businesss vous dit tout !!!

Sommaires :

  • C’est quoi une cryptomonnaie
  • Comment fonctionne une cryptomonnaie
  • Comment avoir de la cryptomonnaie
  • Conclusion

Les origines de la cryptomonnaie

Une cryptomonnaie, dite aussi cryptoactifcryptodevise ou monnaie cryptographique, est une monnaie utilisable sur un réseau informatique décentralisé, de pair à pair. Elle est fondée sur les principes de la cryptographie et intègre l’utilisateur dans les processus d’émission et de règlement des transactions.  Le terme « crypto-actif » fait référence à « des actifs virtuels stockés sur un support électronique permettant à une communauté d’utilisateurs les acceptant en paiement de réaliser des transactions sans avoir à recourir à la monnaie légale. voilà vous savez c’est quoi une cryptomonnaie !

1998-2009 : les origines, une diffusion confidentielle

En 1998, Wei Dai a publié une description de « b-money », un système électronique de trésorerie anonyme. Peu après, Nick Szabo a créé le « Bit Gold » qui demandait aux utilisateurs de compléter une fonction de preuve de travail dont les solutions étaient chiffrées, mises ensemble et publiées. Le Bitcoin, créé en 2009 soit par un développeur, soit par un groupe de développeurs, utilisant le pseudonyme de Satoshi Nakamoto, exploite l’algorithme SHA-256 comme système de preuve de travail.

D’autres cryptomonnaies se proposent, comme le Litecoin (qui utilise scrypt comme preuve de travail et repose sur des confirmations plus rapides des transactions), le Peercoin (qui utilise un système hybride de preuve de travail et connait une inflation annuelle de 1 %) et le Namecoin (qui sert de DNS décentralisé, qui rend la censure d’internet plus difficile.

Plusieurs autres cryptomonnaies ont été créées : toutes n’ont pas connu le succès, notamment celles apportant peu d’innovation.

Les générations de cryptomonnaies

Les médias et sites spécialisés font maintenant de plus en plus la distinction entre les cryptomonnaies de 1re, 2e et 3e générations.

La première génération est représentée par le Bitcoin. Solidement implanté, initiateur de l’engouement médiatique et public pour les cryptomonnaies, il souffre de lacunes régulièrement pointées, comme sa lenteur, sa taille de bloc relativement faible, etc.
Une deuxième génération a émergé, présentant suivant les versions soit des améliorations mineures, soit des innovations technologiques permettant de nouvelles fonctions. L’archétype de cette deuxième génération est l‘Ethereum (qui est dérivé du code source de Bitcoin), et qui a apporté les contrats intelligents (smart contracts).
La troisième génération : constatant de nouvelles limitations, de nouvelles cryptomonnaies ont vu le jour, comme EOS.IO, Cardano, (ADA), AION, ICON (ICX) et Raiden Network (RDN), pour les plus connues. Là encore, EOS.IO est elle même dérivée d’Ethereum. Elles apportent elles aussi leur lot d’innovation, mais, en août 2018, aucune n’a pour l’instant pris l’ascendant sur les autres.

Comment fonctionne une cryptomonnaie ?

Quand vous utilisez votre carte de crédit traditionnelle pour effectuer un achat, deux banques sont au courant de la transaction : la vôtre et celle du magasin dans lequel vous payez. Dans le monde de la cryptomonnaie, il n’y a qu’une seule banque, et elle fait tout : c’est à la fois elle qui gère toutes les transactions et elle qui sert de banque centrale en émettant régulièrement de l’argent. Ce qui fait que cette banque (appelée « le réseau ») est décentralisée, c’est qu’elle n’est pas dirigée par des humains mais par du logiciel open source, distribué sur des machines à travers le monde.

Cette banque ne contient ni coffres-forts ni lingots d’or : elle distribue des copies d’un immense registre de toutes les transactions jamais effectuées en son sein — la fameuse blockchain. Chacune de ces copies, et la machine sur laquelle elle se trouve, constituent un nœud du réseau. La chaîne de blocs est une technologie issue du monde de la cryptographie et n’est pas intrinsèquement liée à la finance, même si c’est là son application la plus répandue aujourd’hui. Le principe est celui d’un livre où on ajoute à intervalle régulier de nouvelles pages (blocs), sur lesquelles sont inscrites les dernières transactions.

monnaie bitcoin
Cryptomonnaie

Plus le réseau se développe, plus la puissance de calcul demandée augmente, et la consommation énergétique aussi — de manière exponentielle. Au-delà du désastre écologique en puissance, les contraintes de puissance tendent à centraliser les activités de minage autour de pools dédiés. Il est aujourd’hui peu envisageable pour un individu seul de se lancer dans le minage ; et les mineurs à succès sont immanquablement ceux ayant le plus de moyens financiers pour acheter le plus de GPU et autres ASIC.

C’est pour cela que des systèmes alternatifs, tels que le proof-of-stake (PoS), sont employés dans des crypto monnaies comme le Nxt ou le Peercoin. Ethereum compte lui aussi à terme migrer vers un protocole PoS ; nous verrons tout cela au prochain épisode !

Comment avoir des cryptomonnaies ?

Toutes les technologies blockchain sont basées sur un principe dont le nom évoque un archaïsme étonnant pour ce type de technologie de pointe : le minage.

obtenir cryptomonnaie
générer des cryptos

Qu’est-ce que le minage ?

Le minage est la validation d’un bloc par un des membres du réseau.
Un bloc est un groupe d’opérations, qui vont être groupées entre elles, et mises à la suite de la chaîne de blocs (ie la blockchain), constituant ainsi un nouveau maillon à cette chaîne.
C’est donc l’opération fondamentale d’une chaîne de blocs, quelle qu’elle soit, et qui la distingue d’un système centralisé classique.
Par exemple, Bob envoi 1 Bitcoin à Alice, et Carol envoi 2 Bitcoins à Dan.
Bob et Carol soumettent à tous les participants au réseau Bitcoin leur demande de transaction. Mais ces transactions ne sont pas pour autant validées d’office. En effet, l’envoi d’une demande d’opération ne nécessite aucune vérification. Techniquement, Bob pourrait demander à envoyer 10 Bitcoins à Alice alors qu’il n’en possède que 5.
C’est au moment de la création des blocs (donc du minage) que les opérations sont confirmées. Un bloc est donc simplement l’agglomération de plusieurs opérations valides (donc pas la demande d’envoi de 10 Bitcoins soumise par Bob) et qui sont en attente (donc pas des opérations déjà passées dans un bloc précédent).
Le bloc sera donc formé de : Bob envoie 1 à Alice et Carol envoie 2 à Dan.
Dans le cas classique (Bitcoin et tous ses dérivés), le principe de base est le suivant :
· N’importe quel nœud (membre) du réseau peut proposer un nouveau bloc, et donc miner
· Le mineur agrège toutes les opérations en attente, non encore incluses dans un bloc et donc non présentes dans la blockchain
· Il vérifie la validité de toutes ces opérations (les comptes sont suffisamment approvisionnés, l’opération est dûment signée par les personnes autorisées, etc.)
· Il groupe les opérations dans un même bloc
· Il soumet le bloc au réseau
· Le réseau étudie la validité du bloc, dans la forme (respect du protocole informatique) et dans le fond (validité des transactions saisies)
· Le réseau accepte le nouveau bloc et tous les membres l’ajoutent à leur copie locale de la blockchain. Pour allez plus loin ici !

Tout travail mérite salaire

Pour ce travail, le mineur est rémunéré, de deux façons :
· Les utilisateurs du système monétaire payent des frais de transaction, qu’ils peuvent choisir librement. Plus ils définissent des frais élevés, plus leurs opérations seront passées rapidement (puisque les mineurs vont prioriser les opérations les plus rémunératrices)
· Toute monnaie prévoit un processus de création monétaire (émission de nouvelle monnaie et donc d’augmentation de la masse monétaire globale), et de la nouvelle monnaie doit être émise. Dans le cas des crypto-monnaies, c’est très souvent au moment du minage. Ainsi, le mineur va créer de la monnaie à chaque bloc, dont il sera le premier propriétaire. Dans le cas du Bitcoin, ce montant généré par création monétaire diminue exponentiellement. Le dernier Bitcoin sera miné dans le courant de l’année 2140.
Il est donc important de comprendre ici que dans un système classique, le mineur a un intérêt financier à le faire, parfois très important. Vous pouvez également consulter cet article pour en savoir plus !

Conclusion

C’est quoi une cryptomonnaie ? Tout au long de cet article, on a vu l’origine de la cryptomonnaie ainsi que le fonctionnement de cette dernière. Quelle intérêt avons-nous à l’utiliser ? Personnellement, je répondrai de la façon suivante !

Les monnaies virtuelles ne dépendant pas de banques centrales. Elles sont conçues pour internet. Ce sont des alternatives concrètes aux systèmes de paiement traditionnels. Elles permettent d’augmenter l’accessibilité du commerce en ligne dans les pays en voie de développement.
La transparence est l’un des piliers des monnaies virtuelles. Toutes les transactions sont publiques mais les propriétaires et les destinataires de ces transactions sont des adresses.
La cryptomonnaie ne peut pas être contrefaite ou usurpée. Le protocole de chiffrement est aussi conçu pour être très résistant contre une liste impressionnante d’attaques informatiques, incluant les attaques par déni de service distribué.
Les frais de transfert parfois nuls et inférieurs aux banques classiques et aux sociétés de transfert de fonds (type Paypal, Western Union). Parcontre, les crypto ont également des faiblesses notamment le faible developpement pour l’instant dans la plupart des pays, une association directe dans les esprits à de la contrebande sur le darknet. La consommation d’énergie due aux activités de minage de plus en plus importante semble également interpellé l’opion public. Et vous qu’en pensez-vous ?! C’est quoi une cryptomonnaie au delà de l’aspect technique ? N’hésitez pas à commenter et à donner votre avis sur le sujet dans la zone commentaire !!

2 thoughts on “C’est quoi une cryptomonnaie ?!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *